You are currently viewing l’eau coule du robinet au quartier Mock-sud

Améliorer l’offre en eau potable et en insfrastructure sanitaire dans la commune de Makénéné, plus précisement à l’école publique de Mock Sud, tel était le but poursuivi par la Dypadel dans le cadre du projet «  Réalisation d’un puits, équipement de pompage à énergie solaire Pv, distribution et  contstruction d’un bloc de six latrines à l’école  publique de Mock-sud dans l’arrondissement de Makénéné. Ce projet innovateur, et le tout premier dans un établissement scolaire de la ville a bénéficie du soutien financier de l’organisation partenaire Energia Sin Fronteras et d’autres organisations.

DE LA REALISATION DU PROJET

Initié en 2019, à la suite de la visite d’une bénévole de l’organisation partenaire dans la ville de Makénéné, la mise en oeuvre du projet a été effective en juin 2023. Ce projet qui s’aligne sur  quatre  objectifs des objects mondiaux à savoir l’objectif 3 (bonne santé et bien-être), l’objectif 4 (Education de qualité), l’objectif 6 (Eau  propre et assainissement) l’objectif 7 (Energie propre et abordable).

Durant pratiquement 08 mois les travaux techniques et d’ingénierie sociale ont été réalisés afin d’atteindre l’objectif global qui était de contribuer au développement de l’accès à l’eau potable et infrastructures sanitaires modernes à l’école publique de Mock sud et  aux populations riveraines.

De manière spécifique il s’agiisait de:

  • Approvisionner en eau potable le l’école publique de Mock-sud et les populations riveraines;
  • Améliorer l’assainissement (construction des latrines) à l’école publique de Mock-sud;
  • Assurer la mise en gestion et la durabilité du système d’adduction d’eau potable et assainissement;
  • Former les bénéficiaires à la bonne utilisation de l’eau et à une meilleure hygiène.

La conception et le dimensionnement du projet ont permis d’avoir des infrastructures qui répondent aux besoins des bénéficiaires. Les composantes du projet étaient les suivantes:

  • Composante 1: Étude géophysique, hydrogéologique et foration;
  • Composante 2: Château et réseau de distribution;
  • Composante 3: Construction des latrines;
  • Composante 4: Formation et sensibilisation.
Le projet a permis de réaliser les infrastructures suivantes:
  • 01 forage de 102 mètres de profondeur;
  • 01 château d’eau 12 mètres de hauteur;
  • Un dispositif de staockage de 10 m3 cube; 
  • 01 champ solaire constitué de 08 panneaux solaires PV pour alimenter la pompe;
  • 01 bloc de latrines à 06 cabines;
  • 02 bornes fontaines  de 02 robinets chacune et un réseau de distribution de 600 mètres linéaire;
  • Création d’un comité de gestion de l’eau et formation de deux artisans locaux pour la maintennace préventive et curative des ouvrages.
Le château d'eau
l'intérieur des latrines
Une des bornes fontaines

LA JOIE DES BÉNÉFICIAIRES

Au cours de la cérémonie d’inauguration du projet riche en sons et  en couleurs  le 27 février 2024, les béneficaires du projet n’ont pas caché leur joie face à ce qu’ils considèrent comme un « cadeau du seigneur ». La mobilisation observée autour de cette cérémonie témoignait à sufficance l’importance de ce projet aux yeux des élèves, enseignants de l’école publique de Mock-sud et les populations rivéraines

Le directeur de l’école, monsieur Bondiong François a déclaré « nos besoins sont comblés avec la présence de ces infrastructures modernes », plus loin il a estimé que ces infrastructures viendront améliorer le cadre d’apprentissage des apprenants avec pour corollaire l’amélioration des performanaces scolaires des élèves.

Maman Ngassa Hélène, dans une joie débordante a salué à sa juste valeur les efforts consentis par la Dypadel et ses partenaires pour la réalisation d’un tel projet, qui à coup sûr viendra réduire la pénibilité des jeunes filles à la recherche du précieux liquide.

 

Les bénéficiaires s’expriment…

POUR QUEL IMPACT?

Le projet initié en 2019, et mis en œuvre de juin 2023 à février 2024 a permis d’offrir de l’eau potable et une infrastructure sanitaire moderne aux élèves et enseignants de l’école publique de Mock-sud et populations riveraines Ce projet permettra à coup sûr d’améliorer la situation sanitaire des bénéficiaires, mais également économique, sociale et environnementale.

À ce titre sur le plan socio-économique, ce projet permettra:

  • Réduire la pénibilité lors de la collecte de l’eau surtout pour les jeunes filles ;
  • Réduire le taux de maladies hydriques dans la zone ;
  • Réduire le taux d’absentéisme à l’école ;
  • Faire des économies sur le budget concernant la santé au sein des familles ;
  • Améliorer les performances scolaires des élèves et les conditions de travail des enseignants
  • Générer des revenus à travers le paiement de la redevance liée à l’eau;

Sur le plan environnemental, il permettra aussi de:

  • Réduire le taux de défécation à l’air libre et la pollution de l’environnement ;
  • Protéger l’environnement avec la consommation de l’énergie propre issue des panneaux solaires

Nous tenons à remercier Energia Sin Frontéras et ses partenaires qui ont apporté leur soutien financier pour la réalisation de ce projet, et nous comptons inscrire cette collobaration dans la durée afin de réaliser des projets similaires dans d’autres écoles.